Aux confins de l’amour

Avant que le virus ne prenne toute la place, nous étions nombreus.es à

nous questionner et à échanger à propos de nos histoires, nos histoires amoureuses.

Qu’est-ce que l’Amour ?
Comment les sentiments d’amour filial, d’amour amical et d’amour amoureux,
se différencient, se ressemblent ou se complètent ? Comment
trouver un équilibre affectif qui puisse honorer toutes ces formes
d’amour ?
Ou comment ne pas se perdre dans la multitude des sentiments amoureux et
des désirs ?

Comment l’amour a-t-il été façonné par les représentations littéraires, cinématographiques, picturales, etc ?
Comment le capitalisme modèle nos équilibres relationnels ?

Comment ne pas tomber dans une forme de consommation de l’autre, des
autres ?
Quelles constructions genrées se jouent et se rejouent dans nos
intimités ?
Les multi-relations sont-elles une source de liberté et d’émancipation
pour toutes et tous ?

Autant de questions et de problématiques qui nous empêchent parfois de vivre ces liens pleinement et avec confiance.

Avec la situation de confinement que nous vivons, les tensions relationnelles sont
mises à l’épreuve de l’inconnu. L’isolement, l’éloignement crée parfois
un manque, un vide cruel, une solitude insurmontable, ou un réflexe de
détachement. Le rapprochement forcé peut exacerber plus encore les difficultés de la vie commune.
De quelles manières pouvons nous rester ensemble, prendre soin de nos
amours et apaiser nos tourments ?
Peut-être avons-nous peur de cet “après-confinement” qui rebattra les
cartes que nous n’avons pas pu jouer. Comment cette parenthèse va
bousculer nos possibles et nos sentiments ?

L’amour pas comme un truc cheesy douteux mais plutôt comme socle de la vie sociale, comme la possibilité offerte de se faire une place dans le
chaos du monde.

Toutes vos contributions sont les bienvenues à l’adresse:

laderiveuse @ riseup.net